Faculté des Sciences et de Technologies

1. PRÉSENTATION DE LA FACULTE DES SCIENCES ET DE TECHNOLOGIES

Spécificités

Solide formation en Physique,
Mathématiques et Informatique en tronc commun, à laquelle s’ajoutent des
sciences de l’ingénieur

·
Enseignement organisé autour des
métiers et fortement professionnalisé, avec un Corps enseignant constitué de
professionnels des métiers et de spécialistes des diasporas camerounaises des
pays européens et américains

·
Apprentissages par projet
permettant à chaque étudiant de développer les compétences transversales

·
Possibilité de préparer une
certification en langue anglaise

·
Stage de 8 semaines entre Niveau
2 et Niveau 3

·
Stage obligatoire au niveau 3

·
Possibilité d’intégrer des Grandes
Ecoles partenaires (Ecole Nationale d’Ingénieur de Sainte Etienne (ENISE), Ecole
Nationale d’Ingénieurs de Brest (ENIB), Institut Polytechnique des Sciences Avancées
de Sfaxs (IPSAS)

 

2. LES FILIERES DE FORMATION

2.1 CYCLE LICENCE

La durée des études est de 3 ans. L’admission est ouverte aux candidats titulaires des diplômes suivants: Bac C, D, F4, IT, GCEAL ou équivalent.

 2.2 CYCLE MASTER 

Cycle de master professionnel

 

1)    Génie Informatique et Systèmes

OBJECTIFS

Le master Génie Informatique et Systèmes (GIS), a pour objectif général de former des spécialistes dans le domaine de l’informatique. Il offre une formation de haut niveau couvrant le développement d’applications innovantes en lien avec les besoins des utilisateurs, l’ingénierie des systèmes complexes et des réseaux. Les domaines d’application étudiés s’étendent depuis l’informatique embarquée jusqu’aux grands systèmes répartis ; passant par les systèmes à objets connectés, les systèmes d’aide à la décision et bien d’autres.

COMPÉTENCES

Les compétences acquises dans le master GIS sont les suivantes :

  • Concevoir et développer des systèmes logiciels complexes ;
  • Gérer toutes les étapes d’un projet de développement, depuis l’étude des besoins jusqu’à la mise en production;
  • Maîtriser des méthodes, technologies et outils en évolution constante ;
  • Spécifier, concevoir, mettre en place des solutions mettant en œuvre des technologies informatiques au service des organisations ;
  • Comprendre, analyser et définir les besoins des organisations en technologies de l’information ;
  • Structurer, planifier et gérer des projets informatiques ;
  • Développer des applications innovantes adaptées aux besoins du client ;
  • Concevoir et planifier des architectures de réseaux informatiques ;
  • Gérer, optimiser et sécuriser des réseaux informatiques ;
  • Résoudre avec une approche systémique des problèmes spécifiques liés à l’informatique.

Admission en M1

  • Aux titulaires d’une Licence dans le domaine de l’Génie Informatique et tout autre diplôme admis en équivalence.

Admission en M2

  • Aux titulaires d’un M1 dans un domaine d’études compatibles au Génie Informatique

2) Génie Biomédical

Objectif  

Fait sous la tutelle de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé I, le présent master est en fait une extension de la Licence Professionnelle en Instrumentation et Maintenance Biomédicale. Son objectif est de dispenser une formation multidisciplinaire de qualité orientée vers l’acquisition d’une expertise dans le domaine du génie biomédical dans les axes: des dispositifs médicaux, de l’imagerie médicale, de la robotique, de l’électronique médicale, des biomatériaux, de la dosimétrie et de la radioprotection médicale, de la radiobiologie, des pratiques opératoires, de la sécurité, de la gestion de la maintenance et de la qualité, de la communication d’entreprise (marketing), du langage médical, de l’anglais et les réglementations en vigueur.

Le titulaire du diplôme de Master Professionnel en Génie Biomédical doit être capable de :

  • Conseiller à l’achat des nouveaux équipements,
  • Recenser des besoins à la mise en place de la procédure d’achat
  • Gérer un parc de matériels en termes de maintenance et de maintien en conformité.
  • Gérer un portefeuille de produits, spécialistes confirmés d’une technologie biomédicale : imagerie IRM, bloc opératoire, anesthésie, automates d’analyses…,
  • Assurer la mise en œuvre, l’installation des matériels et la formation des personnels.
  • D’intégrer des solutions pour répondre aux appels d’offres des établissements de santé ;

·         Assurer la gestion d’un portefeuille de clients, la définition des besoins en matériels et l’élaboration de gammes de produits,

·         D’assurer la maintenance opérationnelle des dispositifs

Admission en M1

Aux titulaires d’une Licence Génie Biomédical, Maintenance biomédicale et tout autre diplôme admis en équivalence.

Admission en M2

Aux titulaires d’un M1 dans un domaine d’études compatibles au Génie Biomédical

3) Energies renouvelables

 

Objectifs :

Les sources d’énergie renouvelable apportent aujourd’hui une dimension nouvelle à notre société avec des enjeux technologiques, économiques et sociologiques. En particulier, la génération d’énergie thermique et électrique à partir de ces sources fait désormais l’objet de nombreuses initiatives tant au niveau gouvernemental qu’au niveau des localités et des industries. L’objectif de ce programme est de former des professionnels aptes à développer pour le pays et la région des projets concernant la conception et l’implantation de systèmes à énergies renouvelables. Plus spécifiquement elle a pour objectifs d’apporter à l’étudiant :

·         Des connaissances sur la théorie, les principaux concepts et les technologies actuelles liés au domaine des énergies renouvelables

·         Des connaissances sur les enjeux économiques et géopolitiques de l’énergie et du tissu industriel national et international dans le domaine de l’énergie, en particulier dans le contexte de la libéralisation du marché de l’énergie

·         Des connaissances théoriques du génie électrique placées dans le contexte spécifique des énergies renouvelables : machines électriques (conception, simulation, expérimentation et commande), techniques de production, de stockage et d’exploitation de l’énergie, connectivité avec le réseau électrique, électronique de puissance etc.

·         La maîtrise des outils nécessaires dans un milieu professionnel, en particulier en recherche et développement (maîtrise des techniques de bibliographie, aptitude à synthétiser en communications orale et écrite). Concevoir et développer des applications informatiques ;

·         Un niveau d’autonomie et d’adaptabilité lui permettant une intégration dans divers domaines professionnels (industriels, de recherche, administration, etc.)

Admission en M1

Aux titulaires d’une Licence en Sciences en l’Ingénieur dans le domaine de Génie Electrique et tout autre diplôme admis en équivalence.

Admission en M2

Aux titulaires d’un M1 dans un domaine d’études compatibles avec les énergies renouvelables

 

4) Ingénierie Financière et Actuariat

Objectif

Ce parcours qui s’inscrit dans la continuité de la Licence Professionnelle en Ingénierie Financière et Actuariat répond à la demande croissante de spécialistes de haut niveau ayant des compétences managerielles, économiques, mathématiques et informatique et capables de les mettre en œuvre dans des domaines d’application très variés tels la finance, l’assurance, les grandes entreprises et les banques. La formation accorde aussi une grande importance aux aspects juridiques, comptables, fiscaux et commerciaux dans lesquels se situe l’intervention de l’ingénieur et confère aux Lauréats les atouts leur permettant d’êtres des cadres de haut niveau, polyvalents et capables :

·         D’appréhender la complexité des mouvements financiers afin d’améliorer la prévision des risques inhérents.

·         De prendre en compte l’essor considérable de l’utilisation de modèles mathématiques déterministes ou aléatoires (stochastiques), des modélisations financières, économiques et de simulation numérique.

·         D’analyser et de simuler sur ordinateur des phénomènes d’origine économique, financier ou actuariel.

Admission en M1

Aux titulaires d’une Licence Mathématique, Ingénierie Mathématique, Mathématiques Informatique et application, Economie et Gestion, Sciences de l’Ingénieur et tout autre diplôme admis en équivalence.

Admission en M2

Aux titulaires d’un M1 dans un domaine d’études compatibles à l’Ingénierie Financière et Actuariat

5)  Génie Civil

Objectif

 

La formation est conçue pour répondre aux besoins du secteur BTP, Bâtiments et Travaux Publics. Ce secteur est caractérisé par un besoin constant en personnel d’encadrement et de direction de haut niveau avec des offres d’emplois non seulement dans les grandes et les petites-moyennes entreprises d’exécution des ouvrages mais aussi dans les bureaux d’études et d’ingénierie chargés de la conception et la surveillance des travaux d’exécution des ouvrages, les maîtres d’ouvrages (publics et privés).

Ce parcours qui est le prolongement de celui de Licence Professionnelle en Génie Civil vise à former des ingénieurs en génie civil dotés de compétences très variées dans les domaines des bâtiments classiques et à haute qualité environnementale (HQE), des routes, des ouvrages d’art, des barrages, des ouvrages côtiers, des infrastructures ferroviaires et aéroportuaires et des sciences managériales, capable d’intervenir dans les phases de conception, d’exécution, d’exploitation, d’entretien et de réhabilitation.

A la fin de la formation, l’apprenant qui réussirait à toutes les unités d’enseignement sera titulaire d’un diplôme d’Ingénieur de Conception en génie civil, grade Master avec les capacités de :

  • Réaliser une étude technique d’un projet de génie civil en intégrant tous les aspects connexes à savoir géotechniques, topographiques, environnementaux et financiers ;
  •  Conduire les travaux d’exécution des ouvrages de génie civil ;
  •  Elaborer les plans d’exécution des ouvrages de génie civil ;
  •  Conduire les études et essais géotechniques nécessaires à l’étude et la réalisation d’un ouvrage de génie civil ;
  •  Contrôler les travaux d’exécution des ouvrages de génie civil ;
  •  Assurer la direction technique d’une entreprise d’exécution des ouvrages de génie civil ;
  •  Conduire les audits techniques des ouvrages de génie civil.

Admission en première année

Aux titulaires d’une Licence en Sciences de l’Ingénieur dans le domaine de Génie Civil et tout autre diplôme admis en équivalence.

Admission en M2

Aux titulaires d’un M1 dans un domaine d’études compatibles au Génie Civil

 

3. ORGANISATION ADMINISTRATIVE

 

Doyen : Pr. Claude Marie Ngabireng 

  • Vice-Doyen : Pr François WAMON
  • Chef de département Sciences Fondamentales : Pr François WAMON
  • Chef de département  de Génie Informatique, Réseaux et  et des Télécommunications : 
  • Chef de département de Génie Biomédical, des Energies et des Constructions : Pr François MKANKAM KAMGA
  • Responsable Service Administratif : Dr Théophile LEALEA
  • Responsable Bureau de la scolarité  : Mme Blanche TAKOUDJOU ;
  • Secrétariat du Décanat : Mme Solange TIENTCHEU

Campus de Banekane B.P :
208, Bangangté,
Secrétariat Doyen : Bâtiment ISST Secrétariat : Tél: +237 691 144 904

Liste des enseignants permanents